Environnement Numérique de travail Annuaire du personnel de l'Université d'Auvergne UdA Pro: Le réseau pro de l'Université d'Auvergne
Accueil > Formations > Formation initiale > Internat

L'INTERNAT


 

LA BIOLOGIE MEDICALE : profession, préparation au concours et formation au cours de l’internat.

Mise à jour le 9 février 2016


Cette profession est exercée par des Pharmaciens et des Médecins ayant bénéficié d’un internat spécifique de Biologie Médicale.
Les pharamciens biologistes dépendent de la section G du Conseil de l'Ordre des Pharmaciens.
 

1) LA PROFESSION


I - Biologie Médicale


- Dans les laboratoires privés d'analyses médicales (LABM)

Fonctions : directeur ou directeur adjoint, directement après l'internat

Responsabilités :
à tous les niveaux de l'examen biologique

Activités :
biologie polyvalente. On assiste actuellement à des regroupements de laboratoires privés, avec l’apparition de plateaux techniques quasiment spécialisés.

- Dans les laboratoires des établissements de soins publics (CH, CHU…)

Fonctions : praticien hospitalier PH, soit directement sous forme de vacations praticien attaché soit titulaire, après avoir passé le concours de praticien hospitalier (mixte et permettant d'exercer en polyvalent ou en spécialisé). Il est possible de cumuler fonctions hospitalières et universitaires (ex MCU-PH, PU-PH).
Après l’internat, on peut être assistant au CHU (assistant AHU ou assistant spécialiste), ce qui permet après 2 ans de valider une partie du concours de PH. Poursuivre cet assistanat est indispensable pour entrer dans une carrière hospitalo universitaire et permet entre autres de réaliser une thèse de doctorat.

Responsabilités :
le biologiste est le référent, seul compétent pour le choix des techniques et l'interprétation des résultats. Il est responsable à tous les niveaux de l'examen biologique. Il dirige l'équipe du laboratoire, assure la mise en place de l'assurance qualité. Il assure la formation de son personnel et des internes.

Activités :
- dans les CH (centres hospitaliers généraux) : Biologie polyvalente surtout, parfois par spécialité (suivant l'importance de l'établissement)
- dans les CHU (centres hospitaliers universitaires) :
Les différentes spécialités biologiques sont organisées en services au sein du laboratoire hospitalier unique : Bactériologie, Virologie, Biochimie, Hématologie, Immunologie, Parasitologie, Pharmacologie, Cytogénétique, Hygiène, Biologie de la reproduction…).



II- Enseignant-Chercheur en Biologie (Maître de Conférences MCU, Professeur PU) et Praticien hospitalier (hospitalo-universitaire)


Il faut un Master 2, puis préparer un Doctorat d'Université dans la discipline choisie. Le M2 peut être réalisé au cours de l’internat (par exemple, l’interne peut présenter un dossier permettant de bénéficier d’un financement d’une année dite « année recherche »). Le doctorat sera plutôt réalisé ensuite, au cours d'années d'assistanat (assistant hospitalo-universitaire ou AHU).

Deux sections de CNU peuvent assurer la qualification MCU ou PU :
- une section pour universitaires purs (87)
- une section pour hospitalo-universitaires (82).

III - Autres secteurs

Recherche : Dans les organismes publics de recherche (INSERM, CNRS, INRA…)…..

Industrie : Biotechnologies, industrie du réactif biologique, système de qualité des laboratoires…

Laboratoires d'analyses
vétérinaires, de contrôle sanitaire……
 

2) COMMENT DEVENIR INTERNE EN BIOLOGIE MEDICALE

L'Internat est une formation spécialisée de 3ème cycle, donc universitaire, mais offrant l'avantage de comporter des fonctions hospitalières rémunérées. Celles-ci s'effectuent essentiellement dans les pharmacies ou les laboratoires d'analyses biologiques des hôpitaux.

On devient interne en passant le concours national de l’internat en pharmacie, un classement avant environ la 140 ème place permettant le choix de la biologie.
Le concours de l'internat est national et a lieu chaque année en décembre.

1) LE CURSUS UNIVERSITAIRE - Etudes pharmaceutiques et concours de l'internat

Le programme du Concours de l'Internat est consultable sur le site internet du CNCI. Il est essentiellement issu de celui de la formation commune de base. Tous les étudiants reçoivent, au cours de leurs études, les connaissances nécessaires. Les « travaux tutorés orientés pathologie et clinique » en 2e semestre de DFASP1 sont très utiles.
Rq : En outre pour les carrières de Praticien hospitalier, d'enseignant chercheur… : il peut être utile d'avoir un M1 (le DFSAP1 donne l’équivalence d’un M1, faire un stage recherche en DFGSP3 peut contribuer à valider un M1 ayant une composante plus Recherche).

2) PREPARATION DU CONCOURS DE L'INTERNAT EN PHARMACIE



- Au 2e semestre de DFASP1 et au 1er semestre de DFASP2, une UE spécifique internat, comprenant des dossiers de biologie, un enseignement grandes pathologies et une section exercices va permettre une bonne préparation. Là aussi le stage hospitalier sera allégé pendant la période du concours et donnera lieu au 2e semestre à un travail d’initiation à la recherche (biologie ou pharmacie hospitalière).

- Dans les 2 cas, le tutorat (coordination MP Vasson, AF Sapin) permet d'aider les étudiants à se préparer. Les internes en biologie en fonction (médecine et pharmacie) organisent des séances de travail une fois par semaine. Une salle est mise à leur disposition. Lors de ces réunions peuvent être faits des rappels de cours, des discussions de dossiers thérapeutiques et biologiques ainsi que des entraînements aux exercices et QCM. Les QCM, exercices et dossiers des annales sont corrigés avec les tuteurs en partenariat avec les enseignants.

3) LE CONCOURS


Les étudiants peuvent se présenter au concours 2 fois. Les formalités sont précisées sur le site du CNCI.

Les textes relatifs à l'organisation du concours sont consultables sur le site : www.cng.sante.fr, rubrique "concours et examens" > "concours médicaux" > "concours 3ème cycle des études pharamceutiques"


Les épreuves du concours
consistent en QCM, exercices d'application et dossiers thérapeutiques et biologiques. Elles se déroulent à RUNGIS sur 2 jours.

A l'issue des résultats, fin janvier on connaît son classement. Celui-ci permet ensuite de choisir un type de DES parmi les 3 possibles et la zone et l’inter région d’affectation. Le CHU de Clermont-Ferrand fait partie de l'inter région "AUVERGNE RHONE ALPES".

La prise de fonction
aura lieu en novembre.

En cas d'échec à l'internat, une reconversion en officine ou industrie est possible dans certaines conditions se référer au "Contrôle des connaissances".

3) L’INTERNAT EN BIOLOGIE MEDICALE

Après les résultats de l'internat, il faut choisir l'interrégion puis le CHU, les affectations se font en septembre, on doit s’organiser en octobre et l'internat débute le 1er novembre. Au cours de l'internat, les internes issus de pharmacie côtoient leurs collègues issus de médecine, tous bénéficient du même cursus, ce qui enrichit réciproquement leur formation. On s'inscrit à la faculté de pharmacie correspondant à l'affectation et il faut savoir que les internes en biologie médecins et pharmaciens sont très soudés et accueillants pour les nouveaux.

L'interne est "un praticien en formation". Son temps hospitalier est donc réparti entre une véritable activité hospitalière, avec participation à des gardes, et une formation. A la fin de son Internat, il devient titulaire du Diplôme d'Etudes Spécialisées (D.E.S). Pendant son internat, il peut bénéficier d'une année "Recherche", faire des formations complémentaires : master Recherche ou Professionnel, DU etc…

L'internat en Biologie Médicale va se dérouler en 2 phases (BO n°32, du 4/09/03)


- les 4 premiers semestres correspondent au niveau 1. Ils permettent d'acquérir des connaissances dans le cadre d'objectifs définis au niveau national dans 4 disciplines biologiques (Hématologie, Biochimie, Bactériologie-virologie, Immunologie ou Parasitologie). A l'issue de ces 4 semestres validés, l'interne choisit de s'orienter soit vers la biologie polyvalente, soit vers la biologie spécialisée. Il présente alors un projet professionnel pour organiser les semestres suivants.

- Les 4 semestres suivants correspondent au niveau 2
et permettent soit de conforter des compétences en biologie polyvalente (choix assez libres des disciplines d’intérêt et stage polyvalent en CH recommandé) soit d'acquérir des connaissances plus approfondies en biologie spécialisée (qui peut correspondre le plus souvent aux disciplines précédentes ou à d'autres : pharmacologie, hygiène, biologie de la reproduction, cytogénétique, biologie de la transfusion etc…). Cette spécialisation peut conduire à préparer une véritable carrière hospitalo-universitaire (M2, année recherche) ou à une spécialisation pour le polyvalent (de plus en plus de plateaux techniques spécialisés dans le privé).
Tout au long de l'internat, les internes assurent des gardes de biologie médicale (nuit et week end).

Pour vous aider dans votre choix :

http://www.ordre.pharmacien.fr
Site du Conseil de l'Ordre des Pharmaciens, section G " Biologie "

http://www.cnci.univ-paris5.fr/pharmacie

Site du Centre National des Concours d'Internat (CNCI)

htpp://wwww.cng.sante.fr
Site du Centre National de Gestion des concours médicaux




 

dernière mise à jour le 09/02/2016 par Jacques Métin

Clermont Université Université Clermont Auvergne