Environnement Numérique de travail Annuaire du personnel de l'Université d'Auvergne UdA Pro: Le réseau pro de l'Université d'Auvergne
Accueil > Recherche > Laboratoires > Bactériologie-Virologie

UMR CNRS 6023 

Contact :

Adresse :
Laboratoire de Bactériologie – Virologie
Faculté de Pharmacie
CBRV
28 place Henri Dunant - B.P. 38
63001 Clermont-Ferrand cedex 1
Tel : +33 4 73 17 79 94
Fax : +33 4 73 17 83 70

Responsable : Christiane Forestier, PharmD, PhD
Tel : +33 4 73 17 79 94
e-mail : Christiane.forestier@udamail.fr

Personnel :

Enseignants-chercheurs
Christine Archimbaud, Maître de Conférences christine.archimbaud@udamail.fr
Christiane Forestier, Professeur christiane.forestier@udamail.fr
Claire Hennequin, Maître de Conférences claire.hennequin@udamail.fr
Sylvie Miquel, Maître de Conférences sylvie.miquel@udamail.fr

Technicien :

Nicolas Charbonnel nicolas.charbonnel@udamail.fr

Secrétaire:
Valérie Lyonnet valerie.lyonnet@udamail.fr

Activités d'enseignement :

1 - Cursus pharmaceutique

DFGSP2 :
UE 6-2 EC 2 : Infectiologie
UE Optionnelle “Clonage et expression d'un gène codant une protéine d'intérêt thérapeutique”
UE Optionnelle “Découverte de l’activité de Recherche”

DFGSP3 :
UE 1-1 EC 3 : “Bactériologie – Virologie”
UE 7 : “Utilisation des outils de l’information scientifique”
UE de Master 1 “Génétique et Physiopathologie infectieuse”

DFASP1 :
UE 1 EC 1 “ Stratégies anti-infectieuses”
UE optionnelle : “Echantillons biologiques et étiologies infectieuses : du prélèvement à l’interprétation des résultats”
UE 4 EC 2 : “Travaux tutorés orientés pathologie et clinique : Travaux tutorés”
UE internat : Préparation à l'internat

DFASP2 :

UE officine 8 : “La femme de la puberté à la ménopause”
UE “Préparation à l'internat”
UE “Préparation à la prise de fonction d’interne”, parties 4 (recherche) et 5 (communication scientifique en anglais)
UE Optionnelle Officine : “Probiotiques et allégation santé”
UE Optionnelle Internat : Biologie
UE Optionnelle Industrie : “De la substance active au lancement”

2 - Cursus Licence Sciences pour la santé, Nutrition et Pharmacologie

L3 : Microbiologie Médicale

3 – Licence Professionnelle “Développement, Production et Ingénierie Pharmaceutique

L3 : Bactériologie – Virologie - Hygiène

Activités de recherche :

Au sein de l’UMR CNRS 6023
“Laboratoire Microorganismes : Génome Environnement” (LMGE)

SITE : www.lmge.univ-bpclermont.fr
Equipe “Communautés Microbiennes : Ecotoxicologie – Santé” (CMES)

Membres de l’équipe de recherche CMES :
AUMERAN Claire Maître de Conférences - Praticien hospitalier
ARTIGAS ALEGO Joan Maître de Conférences
BALESTRINO Damien Maître de Conférences
BATISSON Isabelle Maître de Conférences
BOHATIER Jacques Professeur
BONNET Jean-Louis Maître de Conférences
BONNEMOY Frédérique Ingénieur d’Etude
BOUCHARD Philippe Maître de Conférences
BRICHEUX Geneviève Chargé de Recherche CNRS
CARLES Louis Doctorant
CHARBONNEL Nicolas Technicien
DAUSSET Caroline Post-Doctorante
DONNADIEU Florence Technicienne CNRS
FORESTIER Christiane Professeur (Responsable de l’équipe)
GUEIRARD Pascale Professeur
GUILHEN Cyril Doctorant
LAGRAFEUILLE Rosyne Doctorante
LAUTRETTE Alexandre Professeur-Praticien Hospitalier
LESENS Olivier Professeur-Praticien Hospitalier
LYONNET Valérie Secrétaire
MARQUES Claire Doctorante
MIQUEL Sylvie Maître de Conférences
NAKUSI Laurence Technicienne
ORY Jérôme Doctorant – Interne en pharmacie
PACROS Anne Technicienne
PORTELLI Christophe Agent Technique
ROSSI Florent Doctorant
SOUWEINE Bertrand Professeur-Praticien Hospitalier
STAICU Lucian Post-Doctorant
TRAORE Ousmane Professeur-Praticien Hospitalier

Thématiques de recherche :
Le programme de recherche de l’équipe CMES est prioritairement consacré à l’étude des perturbations structurelles et fonctionnelles de communautés vivantes induites par des xénobiotiques, à savoir 1) l’étude de la structure et de la dynamique de communautés microbiennes organisées sous forme de biofilms, 2) la détermination de leur réponses face à des agressions chimiques.
Plusieurs modèles microbiologiques sont utilisés, issus de l’environnement stricto sensu (échantillons d’eau douce et de sol) et du secteur hospitalier (matériel invasif ou d’exploration).

Un premier objectif est de caractériser les communautés par des techniques classiques de microbiologie et des méthodes moléculaires afin d’analyser les composants de biofilms constitués en milieux aquatiques plus ou moins pollués, ou isolés de matériel médical. Cette étude descriptive est associée à une analyse de la dynamique des communautés via la détermination i) du pouvoir de diffusion de bactéries pathogènes au sein de ces communautés ii) des interactions entre composants au sein de biofilms mixtes iii) des facteurs impliqués dans la genèse de biofilm monospecies et multispecies et iv) des réponses immunitaires spécifiques.
Le deuxième objectif concerne l’analyse des réponses de communautés microbiennes soumises à des stress chimiques.
Deux groupes de molécules sont utilisés dans des modèles biologiques différents :
1) des pesticides testés sur des communautés procaryotes et eucaryotes du sol et de biofilms aquatiques, en microscosmes puis in situ. Des approches écotoxicologique et écotoxicogénomique permettant de déterminer la cytotoxicité des molécules sur des modèles protozoaires via des études physiologiques et des outils transcriptomiques complétent l’analyse.
2) des agents anti-infectieux testés sur des pathogènes cliniques dans des modèles artificiels de biofilms dynamiques, avec détermination des capacités de diffusion des mécanismes de résistance bactériens aux différentes populations, notamment environnementales.

L’impact des composés chimiques repose sur l’analyse de l’évolution de populations cibles, la recherche de bactéries capables de les dégrader avec détermination des voies métaboliques impliquées, la mise en évidence d’éventuels processus de résilience et, en ce qui concerne les pathogènes cliniques, la mise au point de solutions verrous anti-biofilm dans le cadre d’une recherche de type translationnelle, de la paillasse aux études cliniques.

Mots clés :

Biofilm, xénobiotique, antibiotique, Klebsiella pneumoniae

Publications récentes :
voir http://lmge.univ-bpclermont.fr/spip.php?article467



 

 


dernière mise à jour le 24/08/2016 par Christiane FORESTIER

Clermont Université Université Clermont Auvergne